4 juin sur la place

je suis y allé, je voulais porter une chemise blanche, mais j’ai eu peur, non, pas peur, juste je ne veux pas prendre le risque d’être empêté par la police, ils sont violents et tout cons, je les donne pas de chance de s’approcher de moi, ils sont des sales crétins

alors, je suis y allé en bleu, la place est contrôlée comme d’habitude,je crois que la place tian’an’men est la seule place qui est  contrôlé à ce point là .camera cahcé est à chaque coin, policier en civile partout, les soldats sont prêts de arrêter tout ce qui est louche. je n’aime pas cette place, c’est trop sinistre, bien que il y a le soleil et il fait très chaude.

il nous faut passer le gate , un vieux juste devant moi, la policier l’a testé avec l’appareil et lui demandé cent questions,d’où tu viens ?y a quoi dans ton sac?qulle gene de médicalent dans ton sac?vous êtes combien? pourquoi tu viens à la place?le vieux, paniqué de la force policiere , répondu la question comme un criminel devant le juge. je voulais lui dire que tu n’es pas obligé de répondre, mais je me taire, chaque fois quand je veux dire j’ai le drois de machin, je me signale tout de suite:oublier ton droit, tu es en chine, tout le monde est le sacrifice du pouvoir, on n’a aucun droit

je suis passé, et un mec m’a fait une photo de face, je l’a regardé méchamment . je ne tente pas de se proteger, parce que je peux trouver la sécurité nul part dans ce pays.

pas beaucoup de gens, pas de chemise blanche évident, pas beaucoup de flic, pas de char, aucun détail de désaccord entre le peuple et le gouvernement, c’est week-end, les chinois ont l’air détendu , un pays de harmonie, tout va bien. j’ai fait quelques photos pour le souvenir et je suis parti

à mon aivs, le sujet autour de 4 juin est devenu un sujet clasesique pour les médias étrangers et les dissidents, les chinois, les gens ordinaires l’ont tous oubliés, ou , au moins , je veux dire, cet affaire n’a pas de  poid dans la vie actuel des chinois, les jeunes s’en fichent de la politique, les personnes qui a vécu l’épopque sont devenu très sages, ils veulent une société stable, même si au prix de rejeter certains droits de base et la liberté.

la révolution jasmin, non, pas possible en chine, bien sûr, les chinois s’interessent aussi à une vie de dignité, mais nous sommes si laique, on ne veut pas perdre un poil  pour un échange d’un futur qui est beau mais loins, nous somme cupides et poltrons, intelligeants et rationnels.on peut reprocher un gouvernement , mais jamais reprocher une nation. et de toute façon, c’est la nation , mais pas un gouvernement qui fait l’histoire de ce pays.

je suis  passé la sall de réunion du peuple qui est à l’est de palce , 22 ans avant, sur le même perron, il y a eu 3 étudiants, ils se sont mis en genoux, une lettre de pétition sur la main, et élévé plus haut de leur tête, et dans la salle, les grands dirigeants du pays, ils ont appelé le char.

je quitte la place, larme dans mes yeux, je suis triste en tant que un chinois, et cette tristesse, je ne peux raconter à personne

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s